Vous lisez
SPORTS ET RESPECT DE LA NATURE

SPORTS ET RESPECT DE LA NATURE

La grande majorité des sports nécessite une infrastructure et un matériel particulier, et leur fabrication ou leur fonctionnement ne sont pas forcément respectueux de l’environnement.

Il existe bien sûr des sports qu’il est possible de pratiquer en protégeant la planète. Retour sur ces sports aux multiples bienfaits pour soi et leur impact sur l’environnement.

  • La marche à pied ou la randonnée écoresponsable : le plogging

Que ce soit en forêt, en ville ou en montagne, la marche à pied et la randonnée sont des sports qui se pratiquent sans matériel. Il s’agit d’activités physiques à la fois bénéfiques pour le cœur, le souffle, le corps et l’esprit. En effet, durant une séance de marche à pied ou de randonnée, l’évasion en pleine nature favorise la relaxation et l’évacuation du stress accumulé. Le plogging (contraction du suédois plocka upp, « ramasser », et « jogging ») consiste tout simplement à effectuer ces activités tout en récoltant les déchets rencontrés. L’idée est d’allier plaisir et geste en faveur du bien-être de la planète. De multiples applications sont disponibles sur Apple Store et Google Play dont « Run Eco Team », une initiative française dont le leitmotiv est « 1 run = 1 déchet ».

  • La natation

Nager (à l’exception de la piscine) est parfaitement écologique. Que ce soit avec ou sans palmes, la natation permet d’améliorer un grand nombre de capacités physiques. Parmi elles, la motricité, la coordination, le cardio et donc la respiration. Dans l’eau, les mouvements sont plus faciles à exécuter, ainsi l’effort n’est pas violent et la résistance créée par l’eau permet de se muscler en profondeur. Aussi, l’eau va jouer un rôle massant, et donc améliorer la fermeté et la qualité de la peau, en plus d’améliorer le drainage lymphatique. C’est donc un bon moyen de soulager les œdèmes, les inflammations et les ulcères. De la même manière que la marche, la nage permet également d’évacuer stress et anxiété. L’eau porte, et cet état d’apesanteur rappelle inconsciemment celui du fœtus dans le ventre de sa mère et est très bénéfique pour la santé mentale. Mais ses bienfaits ne s’arrêtent pas à ceux du corps, en effet la nage ne nécessite pas d’autre accessoire qu’un maillot de bain, et certains sont même issus d’une démarche écoresponsable.

  • La course à pied et la course d’orientation

La course à pied et la course d’orientation se pratiquent en général en pleine nature. La première peut s’effectuer aussi en ville et ne nécessite aucun matériel. Cette activité est excellente pour le cardio et permet également d’améliorer le système immunitaire. En effet, pendant l’effort, la quantité de lymphocytes (les cellules luttant contre les infections) peut être multipliée par dix ! Attention cependant aux articulations, les pieds jouent un rôle d’amortisseurs et consommée à l’extrême la course peut être néfaste. Il est donc nécessaire de courir modérément et surtout de varier les activités physiques pour favoriser la maîtrise des articulations et leur bon fonctionnement. D’autre part, la course d’orientation permet de faire travailler son sens logique et sa réflexion. Elle favorise et stimule la mémoire visuelle et spatiale, en plus d’apprendre à contempler la nature et toutes ses ressources.

  • Les sports en mer : le surf, le Stand Up Paddle, le kitesurf ou la planche à voile

Crédit photo : Stade Eaux Vives Pau, D. Guilhamassé

Comme tout sport aquatique, les sports en mer ont leurs lots de bienfaits, souvent bien propres à eux. En effet, quel que soit le sport pratiqué, il ne nécessite que très peu de matériel qui, de plus est, est toujours réutilisable et ne produit pas de déchets conséquents.

On compte parmi les avantages celui de pratiquer une activité dans l’eau froide, qui favorise l’ensemble du métabolisme. En plus de susciter plus d’efforts au corps pour le réchauffer, et donc de brûler les graisses, l’eau froide et le vent marin sollicitent le gainage, l’équilibre et l’endurance. Idem pour tous les sports, cet état de communion avec l’eau et la nature décuple la sensation de bien-être et d’apaisement. Facile à pratiquer, ce sont des activités qui peuvent amuser petits et grands et se faire avec toute la famille.

  • La Via Ferrata

À mi-chemin entre la randonnée et l’escalade, la Via Ferrata (de l’italien, « voie ferrée ») est un itinéraire aménagé dans un paroi rocheuse. Un équipement métallisé est installé sur et dans la roche pour faciliter son ascension. Une façon d’être près de la nature et de stimuler tous ses sens. Pour chaque parcours il existe des « variantes », qui permettent d’adapter son niveau à la difficulté de l’activité. Excepté une bonne paire de chaussures, la Via Ferrata ne nécessite aucun équipement. En effet, tout le matériel de sécurité est fourni et il n’est pas nécessaire d’investir. La démarche est donc responsable car tout est réutilisable. Un bon moyen d’allier plaisir, dépense physique et sensations !

  • Le canoë kayak

Silencieux et non polluant, c’est un excellent moyen d’approcher les milieux naturels d’une autre manière que par l’approche terrestre. Souvent loué tout comme l’équipement, le canoë-kayak ne nécessite aucun achat. Accessible à tous les niveaux, il permet d’allier activité physique et découverte de la nature environnante à un rythme lent et contemplatif. Agissant comme une vraie bouffée d’air pur et de nature, la pratique de ce loisir entre dans une démarche écoresponsable puisque son impact sur l’environnement est nul ou tout au moins négligeable. Attention cependant à utiliser des cours d’eaux larges et éviter les endroits où peu d’eau circule pour ne pas perturber la biodiversité.

Initiatives locales

Les Pyrénées sont un excellent terrain de jeux pour les randonnées, l’escalade, les courses à pied, et les activités aquatiques :

    • Le Mountain Kart

Crédit photo : Artouste

Situé au cœur de la Vallée d’Ossau, Artouste est un des plus beaux sites montagneux que les Pyrénées nous aient offert. Dix minutes de télécabine suffisent pour monter au Pic de la Sagette (2048 mètres d’altitude) et rejoindre le départ de la piste. À bord d’un Mountain Kart, un engin doté d’un guidon, quatre roues et des freins, adeptes de sensations fortes auront le bonheur de dévaler sur une heure plus de 8 km de descente via la « piste 4×4 ».

    • La Via Ferrata de Siala dans la station de ski de Gourette

Situé sur la commune des Eaux-vives, cet itinéraire vertigineux dure environ 3h30. Commun à toutes les « variantes », celui-ci commence par la traversée d’un canyon. Ensuite, il y a au choix : « l’échappatoire » (variante 1) pour ceux qui auraient eu leur dose d’adrénaline, la « classique » (variante 2) pour le plus grand nombre et le « passage du surplomb » pour les plus courageux qui auraient encore de la force dans les bras !

    • Club d’Orientation, d’Oxygénation et de Loisirs (COOL)

Affilié à la Fédération Française de Course d’Orientation, le club vise à promouvoir et développer les sports d’orientation dans le Béarn. Véritable exercice de réflexion et de repérage, la course d’orientation est le sport pour tous par excellence. Également adaptée aux personnes en situation de handicap, elle est porteuse de valeurs : respect, fraternité et mixité sociale. Simple loisir et source d’amusement ou défi mental et compétitif pour les plus athlétiques, elle permet à tous de pratiquer une activité sportive de plein air au cœur de la nature.

    • Association AIMA 64

Implantée à Salies de Béarn, Osserain et Came, AIMA (Allons Imaginer un Monde d’Amitiés) est une association humanitaire et caritative comptant trois recycleries. Bourse d’échanges, trocs ou encore revente de matériel et mobilier particulier et professionnel, il est possible de s’équiper de matériel d’occasion de qualité par le biais de l’association. « Ne jetez plus, donnez », AIMA fait figure de référence dans les articles de seconde-mains et les fournitures d’occasions en tous genres.

5 conseils pour faire du sport en respectant la nature :

  • Faire du sport avec des vêtements responsables : aller dans des friperies pour les seconde-mains, acheter des produits respectueux de l’environnement.
  • Utiliser du matériel de manière responsable : Pour les yogis, il est possible de se procurer des tapis en fibres naturelles sur les sites traditionnels de fournitures de yoga. Recyclables, biodégradables et constitués de fibres biologiques, ils sont tout à fait résistants et durables dans le temps. Plus globalement pour les autres sports, il est écoresponsable d’investir dans de l’équipement déjà utilisé qu’il est possible de récupérer dans des associations ou dans des clubs sportifs qui renouvellent leurs matériels. L’idée est de ne pas jeter mais revendre son propre matériel ou faire appel à des occasions.
  • Se rendre à son lieu d’entraînement en étant concerné par l’environnement : aller à vélo ou à pied sur son lieu de loisirs, ou bien si cela n’est pas possible essayer d’utiliser un moyen de transport en limitant l’empreinte carbone (transport en commun, covoiturage).
  • Pratiquer le plogging : Durant les randonnées ou lorsque vous vous rendez quelque part à pied, si possible ramassez des déchets.
  • Faire ses barres énergétiques ou ses boissons énergétiques soi-même et les conserver dans des tissus ou des bouteilles réutilisables. Tout Horizon a concocté pour vous deux recettes simples et rapides pour confectionner vous-mêmes vos solutions « coup de pompe ».
Recette barres énergétique maison :

Ingrédients :

– 150 g d’amandes entières

– 75 g de noix de cajou (ou autres fruits à coque type noisettes, noix de pécan, etc.)

– 2 c. à soupe de miel liquide

– 1 œuf

– Noix de coco râpée

Recette :

– Dans un saladier, battez légèrement l’œuf.

– A l’aide d’un mixeur ou d’un blender, mixez grossièrement les amandes et noix de cajou jusqu’à obtenir une poudre avec des morceaux.

– Ajoutez le miel à l’œuf, et versez le mélange de fruits à coques par-dessus. Vous pouvez également utiliser des raisins secs, des morceaux d’abricots secs, des pépites de chocolat, des cacahuètes ou des épices.

– Mélangez le tout, de préférence avec les mains, si la préparation est trop gluante, rajoutez des fruits à coque mixés, si elle est trop sèche, rajoutez du miel.

– Versez le tout sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en tassant bien avec le dos d’une cuillère et saupoudrez de noix de coco.

– Enfournez pendant 10 à 15 minutes, à 210°C (thermostat 7).

A lire Aussi

– Découpez en barres, dès la sortie du four, et conservez-les dans une boîte hermétique dès que les barres se sont refroidies. A conserver au réfrigérateur maximum 1 mois.

Recette de boisson énergétique maison :

Ingrédients :

– 3 c. à soupe de miel de fleurs liquide

– 1 c. à café de vitamine C naturelle (Acérola)

– Le jus de 2 citrons

– 500 ml d’eau tiède

Recette :

-Versez les cuillères de miel dans l’eau et remuez pour avoir un liquide homogène.

-Ajoutez la vitamine C.

-Versez les jus de citrons et mélangez-bien.

-Conservez au frais et dégustez avant l’effort.

 

Ça se passe dans le monde

Jeux olympiques verts de Beijing 2022

Le village des athlètes sera construit à partir de bois d’origine locale et les véhicules de l’événement seront alimentés par des piles à hydrogène. L’électricité proviendra de sources renouvelables, la production solaire sera locale, et hormis l’eau potable, toute l’eau utilisée lors des jeux sera soit de l’eau de pluie, soit de l’eau traitée et réutilisée.

Salon international du cheval d’Helsinki 

Le salon international du cheval d’Helsinki entièrement alimenté par l’électricité produite à partir de fumier de cheval ! C’est plus de 135 tonnes de fumier collectées sur des chevaux de compétition qui ont été utilisées pour produire 150 mégawattheures d’électricité. Fortum HorsePower, la société à l’origine du programme, collecte le fumier de 4 300 chevaux à travers la Finlande pour générer de l’énergie durable pour les réseaux locaux.

Football durable en Europe

  • À Pontedera, en Italie, le stade dispose de sièges fabriqués à partir de plastique recyclé provenant des déchets de la ville, contribuant ainsi à une économie circulaire.
  • Forest Green Rovers, leader de la Ligue deux anglaise, a été nommé club de football le plus vert du monde par l’instance dirigeante mondiale FIFA et a remporté un prix de l’ONU pour le climat. Le terrain du club est alimenté par des panneaux solaires et comprend des points de recharge pour voitures électriques, un recyclage de l’eau, une tondeuse à gazon électrique, un terrain organique et un menu entièrement végétalien pour les joueurs et les fans. Ils ont maintenant des plans pour un nouveau stade construit entièrement à partir de bois local durable.
© Tout Horizon 2021. Tous droits réservés
Réalisation : CréaSud Communication.